Hello à vous,

Après un looooong moment d’absence, me revoilà sur le blog ! Je reviens pour vous partager un nouveau voyage : Une semaine à Heraklion, en Crète. Le premier après Dubaï !

Après ce début d’année compliqué et mon voyage à Dubaï écourté à cause du Covid, je voulais voyager à nouveau. Avec une copine, nous nous sommes rapidement mises d’accord sur la Grèce car nous y étions déjà allées toutes les deux et nous avions adoré.

Avec la crise sanitaire que nous traversons, il a été très difficile de s’organiser ou même de savoir comment allait se passer nos vacances sur place. Je vais donc tout vous détailler dans cet article.

L’organisation du voyage

Mon amie et moi avons commencé à discuter de ce voyage peu après le déconfinement.

Nous avons d’abord voulu privilégier la France mais soyons honnête, les prix sont hallucinants ! L’Europe a donc été notre première option (puisque les frontières de celle-ci devaient rouvrir au 15 juin).

Nous avons commencé à chercher pour partir tout d’abord en Espagne mais là encore, compliqué de s’organiser au niveau du logement et des vols…

J’ai fini par chercher sur Voyage Privé ! Je me suis dis que c’était plus simple : vous prenez un package vol + hôtel, avec parfois des options en plus. Nous avons donc opté pour la Grèce, plus exactement Heraklion en Crète.

Après avoir opté pour cet hôtel, en demi-pension, avec un vol aller-retour sur la compagnie Transavia (qui devait reprendre ses vols sous peu), nous avons pris ce voyage !

Et là, SURPRISE ! La Grèce annonce qu’elle n’ouvrira pas aux touristes français… Nous annulons donc notre voyage (en payant quand même 80% de celui-ci…). Quelques jours plus tard, la Grèce annonce que finalement, elle ouvrira bien aux français sous certaines conditions.. Et là c’est le drame, Voyage Privé refuse de nous rembourser mais aussi de réactiver notre voyage. Heureusement après de nombreux emails, tweets, déclaration à des associations de consommateurs, ils finissent par réactiver notre réservation.

En cette situation de « post-covid », je vous conseille donc de bien vérifier avant de prendre un voyage comme le nôtre ou même simplement un billet d’avion pour l’étranger car la crise sanitaire rend tout ceci incertain et vous pourriez donc avoir de nouvelles surprises.

Sachez aussi que prendre une assurance, c’est bien (même conseillé) mais pas très utile dans certaines situations…
Nous avons payé 120€ d’assurance, couvrant toute situation liée au covid (dont l’annulation du voyage) pour qu’on nous réponde, au bout d’un mois, que l’assurance ne ferait rien pour nous, qu’il fallait régler ça avec le voyagiste…

Donc pour avoir les bonnes informations, regardez bien les sites d’information officiels comme ceux-ci :

Et bien sûr, n’hésitez pas regarder sur leurs réseaux sociaux, sur d’autres sites (presse par exemple), etc.

Le voyage en avion direction Heraklion

En ce qui concerne le trajet en avion, comme je vous l’ai dit plus haut, nous avons voyagé avec la compagnie Transavia. La seule restriction liée au covid qui est mise en place est le port du masque obligatoire durant le vol.

A l’aéroport, vous devez aussi porter le masque à l’intérieur, et du gel est mis à disposition. Je vous conseille de venir un peu plus en avance que d’habitude car il y a pas mal de monde pour un seul hall (Orly 3).
Petite anecdote : nous étions arrivées 2h30 en avance et nous avons couru pour l’embarquement de notre vol !

Avant le vol, on vous prend la température.
48h avant d’arriver en Grèce, vous devez remplir un questionnaire qui vous génère un QR Code. A l’arrivée, on regarder ce QR Code et on vous annonce si vous devez passer le test PCR ou non. Évidemment, j’ai dû y passer. C’est un test salivaire (donc dans la gorge et non dans le nez). Et on vous libère ensuite.
Si votre test est négatif (comme pour moi), vous n’aurez jamais de nouvelles. Si votre test est positif, vous devrez passer 14 jours dans un hôtel choisi par le gouvernement grec.

La semaine de vacances

Une fois arrivées à l’hôtel, nous avons enfin pu profiter de nos vacances !

Nous avons séjourné à l’hôtel Enorme Lifestyle Beach Resort. C’était vraiment un superbe hôtel ! Je vous le conseille si vous voulez aller près d’Heraklion. En ce qui concerne la crise sanitaire, tout était mis en place : distanciation physique, nettoyage très régulier, etc. Pas besoin de porter de masque.

L’hôtel est très beau, avec plusieurs piscines, idéal pour des vacances relaxantes.

Nous avons principalement profité de l’hôtel, de la piscine et de la plage privée mais nous sommes quand même allées deux fois dans la ville d’Heraklion. Une première fois pour découvrir la ville : les rues commerçantes, le port, etc.

C’est une ville assez mignonne, et bien sûr il n’y avait pas trop de touristes, donc la balade a été très sympa.

Après une balade en bord de mer et une bonne glace au glacier Da Vinci, nous sommes rentrées à l’hôtel.

La deuxième que nous sommes allées à Heraklion, c’était la veille de rentrer. Nous avons voulu faire un truc un peu particulier avec mon amie : un tatouage !

Et voilà le résultat :

Nous avons passé une super semaine, malgré la situation sanitaire. La Crète est une destination sympa pour des vacances.

Voilà c’est tout pour ce nouvel article voyage « post-covid ». J’espère que ça vous a plu, n’hésitez pas à laisser un commentaire si vous avez une question ou une suggestion !

Allez bisous, 

Marie.

1 réflexion sur “Crète : 1 semaine à Heraklion”

  1. Ping : Les bonnes adresses de Cabourg | Le blog de Marie Mrqt

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2021 Le blog de Marie Mrqt